Tronc commun

Accueil / ECSR / Tronc commun

Présentation

L’enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière est chargé de former tous les futurs conducteurs à des comportements responsables et citoyens de sécurité. Il réalise également des actions de sensibilisation à la sécurité routière et de formation continue des conducteurs. A cette fin, il doit faire acquérir toutes les connaissances et savoir-faire indispensables pour la conduite et développer des attitudes positives par rapport à la sécurité routière. L’exercice de cette profession requiert donc des compétences techniques spécialisées ainsi que des qualités humaines telles que l’écoute, l’ouverture aux autres, le sens des relations de confiance et la faculté d’adaptation à un public varié.

La profession d’enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière est une activité réglementée. L’exercice de cette profession est subordonnée à la délivrance d’une autorisation d’enseigner. Cette autorisation, délivrée par le préfet, est valable pour une période de 5 ans puis renouvelable par reconduction expresse.

Conditions de délivrance de l'autorisation d'enseigner

En application des articles R. 212-1 à R. 212-5 du code de la route, les conditions de délivrance par le préfet de cette autorisation d’enseigner sont les suivantes :

  • Être âgé d’au moins 20 ans
  • Être titulaire depuis au moins deux ans du permis de conduire de la catégorie B
  • Ne pas être dans le délai probatoire défini à l’article L. 223-1 du code de la route
  • Être titulaire du B.E.P.E.C.A.S.E.R. ou d’un diplôme équivalent
  • Ne pas avoir fait l’objet d’une condamnation
  • Être reconnu apte à l’exercice de la profession par un médecin agréé par l’État.

Le B.E.P.E.C.A.S.E.R. dit « tronc commun » est le diplôme dont tout enseignant de la conduite doit être titulaire pour former les conducteurs des véhicules légers de la catégorie B.

Ce diplôme est complété par deux mentions spécifiques pour l’enseignement de la conduite des véhicules à deux-roues (mention « deux-roues ») et l’enseignement des véhicules de transport de marchandises et de transport en commun de personnes (mention « groupe lourd »).

Le B.E.P.E.C.A.S.E.R est classé au niveau IV (niveau bac), code NSF333t dans le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Modalités d'inscription à l'examen

Une session d’examen est organisée chaque année par arrêté du ministre en charge de la sécurité routière.

  • Être titulaire du permis de conduire de la catégorie B en cours de validité
  • Être titulaire du diplôme national du brevet (DNB) ou d’un diplôme admis en dispense
  • Sinon, satisfaire à une épreuve de contrôle de niveau
Les épreuves

Le contrôle de niveau

Cette épreuve est réservée aux seuls candidats non titulaires du B.E.P.C. ou du C.A.P., ou d’un niveauéquivalent.

C’est une épreuve écrite de français qui consiste à rétablir le libellé correct d’un texte comportant des omissions et des impropriétés de terme ou d’orthographe.

  • Durée : 40 minutes
  • Note minimale nécessaire pour poursuivre : 10/20

Les épreuves d’admissibilité

2 épreuves :

  • Une synthèse écrite d’un dossier se rapportant à un sujet de société ou de sécurité routière
    • Durée : 3 heures
    • Coefficient : 1
  • Un entretien oral avec deux examinateurs portant sur un article de société ou de sécurité routière
    • Durée : 20 minutes après 20 minutes de préparation
    • Coefficient : 1

Pour accéder à l’admission, il faut obtenir une moyenne de 20/40 à l’ensemble des 2 épreuves.

Les 4 épreuves d’admission

  • Un test de contrôle de connaissances sous la forme d’un questionnaire à choix multiples
    • Durée : 1 heure et 15 minutes
    • Coefficient : 2
  • Une épreuve de conduite commentée
    • Durée : 25 minutes
    • Coefficient : 1
  • Une épreuve de pédagogie sur véhicule consistant à dispenser un cours pratique à un véritable élève
    • Durée : 1 heure et 5 minutes
    • Coefficient : 3
  • Une épreuve de pédagogie en salle visant à dispenser un cours théorique à un auditoire
    • Durée : 55 minutes après 45 minutes de préparation
    • Coefficient : 3
A l’issue des 4 épreuves, les candidats ayant obtenu au moins 90 points sur 180 sans note inférieure à 7/20 sont admis.